Yourte yoga shakti Langoiran

lacher-prise

  • La méditation

    Qui n’a pas rêvé le jour où notre esprit est agité et tourne en boucle, d’avoir un dispositif permettant de mettre ce bavardage mental sur le bouton off ?

    Pour beaucoup de personne dans cette situation, la méditation serait la solution miracle et permettrait au mental de se taire.

     Mais comment obtenir ce désert mental ? Ce vide ? Ce calme si agréable ?

     Avez-vous déjà tenté l’expérience de supprimer ou de bloquer chaque pensée qui se présente à vous ?

    Bien évidemment, c’est une idée fausse de croire que la méditation consiste à faire le vide dans sa tête. Je comprends la frustration et la déception des personnes qui ont tenté un jour l’exploit de tenir plus d’une minute, la tête exempte de pensées.

    Comme vous avez pu le remarquer, on ne peut pas arrêter de cogiter juste parce qu’on l’a décidé ou voulu, cela nous est tout simplement humainement impossible. Je ne dis pas non-plus, que la pensée ne s’arrête jamais, mais si elle le fait, c’est de son propre chef. Penser est une activité naturelle de l’esprit, et le cerveau, merveilleuse machine à idées, réflexions et analyses, ne s’arrête jamais de produire. Tenter de le faire taire serait une quête désespérée qui finirait en échec. C’est pourquoi rien ne sert de lutter contre ce bavardage mental. Le plus simple, c’est d’accepter sa présence.

    Mais alors, vous allez me dire qu’il faut tout bonnement se résigner.

    Pourtant, accepter ce n’est pas se résigner, c’est juste l’étape qui précède un choix d’action plus adapté. Quand des pensées traversent votre esprit lorsque vous méditez, laissez-les aller et venir si elles le souhaitent, contentez-vous de les observer sans juger, sans leur prêter d’attention, ne vous laissez pas entrainer et harponner par quoi que ce soit (émotion, idée, image…) et ne vous identifiez pas à elles. Soyez simplement un témoin. C’est comme se rendre au cinéma et regarder un film où l’on observe juste l’image sur l’écran.

     

     

     

    Lire la suite

  • DOUTER

    N'avez-vous jamais douté ?

    Quand je réfléchis, je m'aperçois que j'ai eu et que j'ai encore de nombreux doutes. Je doute sur certains de mes choix, car choisir, c'est renoncer. Et le renoncement, c'est abandonner une option qui aurait pu être la bonne. Compliqué, non ?

    Alors comment ne pas douter ? Comment être sûr, que la décision qui va être prise sera la plus adéquate aux circonstances ?

    Pour ne pas nous planter et faire le bon choix, nous sommes capables de réfléchir aux  possibilités qui s'offrent à nous et à les étudier durant des jours. Un peu, comme un casse-tête chinois.

    Même si ce travail mental est épuisant, il faut admettre qu'il nous rassure et nous donne l’impression de garder le contrôle de notre vie !

    Mais au final, a-t-on vraiment choisi ? Notre chemin n’est-il pas déjà écrit ?

     

    Namasté !

    Copyright © 2017. Tous droits réservés

     

     


     

    Lire la suite