Yourte yoga shakti Langoiran

Blog

20180411 112630 3Bienvenue dans mon monde !

Blog sur ma vie d'enseignante de yoga.

Mes articles et mes photos sont à mon image et expriment mes états-d'âme, mes rencontres, mes pensées.

N'hésitez pas à me laisser un commentaire.

  • Déjeuner sur l'herbe...avec Guy !

    Combien de fois, avez-vous haïe toutes ces plantes qui envahissent au fur et à mesure vos jolies plates-bandes de fleurs ou votre potager ?

    Impossible pour vous, en passant devant, de ne pas arracher ces envahisseuses, souvent dépourvues d’intérêts, et d’esthétique !

    Et pourtant, ces plantes dites « mauvaises herbes » qui n’ont malheureusement pas beaucoup d’amis recèlent parfois des vertus insoupçonnées.

    J’ai pu le découvrir grâce à Guy LALIERE, botaniste et naturopathe. Ce fervent défenseur et ami de cette flore souvent méprisée par le genre humain, si nécessaire à la biodiversité de nos villes et de nos campagnes, recherche par un mode de vie adapté et respectueux, à vivre en harmonie avec la nature.

    Ma rencontre avec Guy s’est faite lors d’un séjour « nature » que j’ai effectué durant la semaine au Monastier sur Gazeille en Haute-Loire. Durant ce stage, nous avons eu la chance que ce passionné soit notre guide et nous fasse partager son savoir sur les plantes sauvages comestibles et médicinales.

    En plus des paysages magnifiques, du calme et du soleil qui nous a fait le plaisir de nous accompagner une grande partie de notre séjour, j’ai apprécié la convivialité et l’ouverture d’esprit du groupe.

    Chaque matin, nous partions à la cueillette dans un lieu différent, loin de la pollution. Guy prenait le temps, de nous expliquer l’essentiel, reconnaitre la plante, ses vertus et de quelle façon s’en servir. Nous ne prélevions dans la nature que le strict nécessaire.

    Puis, nous mettions la théorie en pratique.

    D’un coup de baguette magique accompagné d’un peu d’huile de coude, ces plantes dédaignées et parfois hostiles, devenaient l’atout majeur d’une recette de cuisine, d’une tisane, d’une décoction, d’un baume…

    Ensuite, nous nous retrouvions autour d’un verre de vin blanc aromatisé à l'aspérule odorante, tout en dégustant notre pesto d’orties, notre salade de feuilles et de fleurs, notre gratin de berces et nos beignets de plantes sauvages. Chaque jour était une véritable découverte de saveurs inconnues et un retour aux sources avec la nature.

    Repas bio et plantes comestibles

    Nos ancêtres, ne l’oublions pas, étaient des cueilleurs chevronnés qui se nourrissaient et se soignaient principalement avec des plantes. Et il n’y a pas si longtemps encore, dans les régions rurales, ces végétaux étaient régulièrement consommés et utilisés pour leurs vertus médicinales. Actuellement, dans le monde, pour de nombreuses peuplades, ces plantes dites ‘’indésirables’’ sont leur unique source de nourriture et servent de remèdes à ceux qui n’ont pas accès aux soins.

    Enfin, de plus en plus de personnes s’orientent vers un retour au naturel, à la nature. L’intérêt pour les plantes comestibles et médicinales est grandissant. Elles demandent néanmoins des connaissances. Cette science qui s’est perdue peu à peu est aussi un art, l’art de marier les plantes et de les conjuguer, et pour cela, il faut être accompagné par un spécialiste car certaines sont toxiques, dangereuses voire mortelles.

    J’ai eu la chance de rencontrer un personnage atypique, amoureux et respectueux de la nature. Cet épicurien et passionné de botanique m’a transmis humblement l’envie d’aimer encore plus cette terre et de la protéger.

    Merci Guy, merci la vie…

    Namasté

    Patricia, votre enseignante de yoga.

    Si vous voulez découvrir les plantes avec Guy, je vous donne les liens.

    Guy propose plein de façons de se rapprocher de la nature et de la découvrir.

    https://facebook.com/guy.laliere

    https://www.guylaliere.com

    Vous pouvez retrouver un petit guide sur les plantes comestibles avec des recettes sur :  Les Plantes Comestibles cueillette & recettes des 4 saisons de GUY LALIERE aux éditions DEBAISIEUX

    Guide guy laliere

    Lire la suite

  • Le Yoga ce n'est pas pour moi !

    - Le yoga ce n'est pas pour moi !
    - Il faut être souple pour faire du yoga !
    - Je suis trop grosse !
    - Je suis gêné par le regard des autres !
    - Je suis trop vieux !
    - Je vais être ridicule !

     J'ai tellement entendu ce genre de phrases !
     Et pourtant...

    - Le yoga est universel et chacun peut trouver le yoga qui lui convient.

    - On vient dans un cours de yoga avec le corps et les possibilités de celui-ci !

    - Le yoga est un chemin personnel, un moment pour soi. Il n'y a aucune compétition. On ne se mesure avec personne.

    - Le poids n'est pas un obstacle, le yoga s'adapte au corps de chacun !

    - La plus vieille prof de yoga à plus de cent ans, on peut commencer à n'importe quel âge.


    L'important, c'est d'écouter son corps et de respecter ses limites afin de ne pas aller au-delà.

    Je le répète, ce n'est pas le but le plus important, mais le chemin parcouru !

    Alors, je vous attends avec plaisir le 17 septembre.
    À très bientôt...Belle journée à vous !

    Patricia, votre enseignante de yoga.

    Lire la suite

  • Stage avec le Grand Yogi Babacar Khane

    BABACAR KHANE

    Le week-end du 16 et 17 juin 2018, j’ai eu le privilège de rencontrer le grand maitre yogiste « Babacar Khane » lors d’un stage organisé par l’association : Le Yoga Club du Pays de Buch

    Son enseignement est, comme toujours, d’une richesse incroyable. Je le remercie de sa bienveillance et de sa compassion. Je remercie aussi, la vie de l'avoir mis sur mon chemin.

    J'ai découvert le yoga Egyptien, il y a une dizaine d'année, par l'intermédiaire de mon enseignante qui l'avait expérimenté. C'est un yoga complet, très bénéfique pour le dos et la colonne vertébrale. Il améliore l'ouverture des épaules. Il est accessible à tous et à tout âge.

    Qui est Babacar Khane ?

    Babakar Khane est né le 2 janvier 1935 à Dakar au Sénégal. Disciple de Paramahansa Yogananda, maître en hatha-yoga et adepte du kriya-yoga. Il fait partie des membres d'honneur du Word Yoga Council. Il est aussi docteur en ostéopathie et en chiropraxie. Sa collaboration avec d'éminents médecins lui a permis de mettre au point des techniques de yoga afin de prévenir et de traiter (en association médicale) certaines pathologies comme les lombalgies, rhumatismes, tendinites, sciatiques, etc..

    Il est reconnu dans le monde entier pour être le spécialiste du yoga Egyptien, dont il a renouvelé la pédagogie.

    Son enseignement très novateur, repose sur une association unique entre trois disciplines, le hatha-yoga, le yoga de l'Égypte ancienne, les styles internes du kung-fu.

    Si vous voulez en savoir plus : https://iiy-yogikhane.ch/yogi-khane.html

     

    Patricia, votre enseignante de Yoga.

    Namasté.

     

    Lire la suite

  • Clichés !

    A la une de certaines revues de yoga, on retrouve régulièrement les mêmes clichés, une femme mince, souple et exécutant une posture avancée de yoga. 

    Imaginez, le nombre de clichés véhiculés par un seul cliché ! (je sais, le jeu de mot est pas mal !)

    Bon nombre de personnes ne pousseront jamais les portes d’un studio de Yoga à cause de cela.  Comme elles ne s'identifient pas à l’image que ces magazines renvoient, elles se mettent volontairement en retrait et ne s’autorisent pas à tenter l’expérience. Elles s’imaginent surement que tous les individus qui pratiquent le Yoga ressemblent aux photos des magazines.

    Or, il suffit d’observer les personnes qui gravitent autour de nous et qui pratiquent le yoga pour découvrir que dans la majorité des cas, ces gens ne concordent pas vraiment aux photos qui font la une des magazines. Ils ne sont pas super souples, pas toujours sveltes et n'ont, pour la plupart, aucun équilibre sur les mains !

    Le fait de se cacher derrière des clichés offre aussi des prétextes à nos peurs. 

    La peur de ne pas être à la hauteur, de se comparer et d’affronter le regard de l’autre est un frein extrêmement puissant à toutes motivations.

    Ma pratique du yoga m’a apprise à ne pas m’arrêter sur les apparences mais à aller au-delà.
     

    Ainsi, quand je pratique une posture, ce qui compte, ce n’est pas la finalité de la posture, mais le chemin par lequel j’y suis arrivée.

    Namasté.

    Votre enseignante de Yoga.

    Patricia.

    Lire la suite

  • Journée mondiale du rire et de la paix dans le monde

    Dimanche 06 Mai, j'ai participé, place de la bourse à Bordeaux, à une séance publique de yoga du rire en tant qu'animatrice,  pour soutenir l'association "Rires pour Gairire".

    Il faisait un temps superbe et de nombreuses personnes se sont jointes à nous pour partager des rires. La bonne humeur était de mise ! Ho Ho Ha Ha Ha !

    J'ai aussi rencontré en cette occasion, de très belle personnes : Christophe, Florence, Sylvie, Rachida, Hélène, Corinne,Nathalie, Laurent et Philippe. Tous ensemble, nous avons réussi, je crois, à donner le sourire à tous !

    Un beau challenge de gagné. Je vous donne rendez-vous, l'année prochaine pour faire encore mieux.

    Voici un petit apperçu de cette journée :

     

                               20180506 140114             Pic 0320

            20180506 161001               Pic 0333              Pic 0372              20180506 141228

          Pic 0386          Pic 0394     20180506 140201

    Lire la suite

  • Cette petite voix dans ma tête...

    J’ai mis plusieurs années pour me décider, à sauter le pas et m’inscrire à l’école de formation de Yoga, afin de devenir enseignante. D’ailleurs, au début, je ne faisais pas la formation pour enseigner mais j’étais dans une quête de connaissances.

    Pourquoi ai-je tant hésité ? Pour une seule et même raison. La petite voix dans ma tête….

    Celle qui vous dit : « Regarde ces filles, sur les magazines de yoga, elles sont jeunes, minces, souples et toi ?… »

    Ou bien : « Tu n’es pas assez calée sur le sujet. Il faut une multitude de connaissances, tu n’as pas assez d’expérience et tu vas te rétamer… »

    Ou encore : «Tu es partie pour quatre années d’études, tu n’as plus l’âge d’étudier, reviens sur terre, tu ne vas pas y arriver… »

    Et patati et patata...

    Ce bavardage mental conditionné par la société, la culture, les expériences passées, arrivait à me faire douter. J’étais devenue, sans m’en rendre compte, la victime de cette petite voix qui trouvait en moi, un terrain fertile, qui m’empêchait de me réaliser.

    Qui n’a pas eu cette petite voix ? C’est drôle d’observer comment notre esprit fonctionne.

    Qu’est-ce qu’on peut être négatif avec soi ! On se juge, se rabaisse, se maltraite, se qualifie d’adjectifs humiliants.

    Il faut croire qu’il nous manque toujours quelque chose pour exister, pour être ; tu n’es pas assez comme ci ou comme ça….il te manque ceci ou cela…Quelle dictature !

    Alors, vous vous demandez, comment j’ai fini par m’inscrire ?

    Grace à la méditation, j’ai pris conscience de cette petite voix, je l’ai observé et je me suis rendue compte que ce n’était qu’une pensée émise par mon cerveau. Qu’elle ne me définissait pas. Qu’elle n’était que le reflet de mes peurs. J’ai décidé que cette petite voix ne me contrôlerait plus.

     Et un matin, ma décision était prise…

    Namasté.

    Patricia.


    Copyright © 2018. Tous droits réservés.

    Lire la suite

  • Namasté

    Que signifie ''Namasté" ?

    A la fin de chaque cours de Yoga, l'enseignant prononce le mot "Namasté" ou effectue un geste de salutation (mains en prière devant la poitrine) envers ses élèves. Tous, répondent par la même action, mais, sans en connaître le sens exact.

    Pour beaucoup, ce rituel signifie, tout simplement, "Merci" en Sanskrit. Or, sa définition est hautement symbolique, c'est la reconnaissance de l’autre comme étant soi.

    Définition de Namasté : Mon âme salue ton âme. En toi, je salue cet espace où réside l’univers entier. En toi, je salue la lumière, l’amour, la beauté, la paix parce que ces choses se trouvent aussi en moi. Parce que nous partageons ces attributs, nous sommes reliés, nous sommes semblables, nous ne sommes qu’un.

    Namasté


    Copyright © 2018. Tous droits réservés

    Lire la suite

  • DOUTER

    N'avez-vous jamais douté ?

    Quand je réfléchis, je m'aperçois que j'ai eu et que j'ai encore de nombreux doutes. Je doute sur certains de mes choix, car choisir, c'est renoncer. Et le renoncement, c'est abandonner une option qui aurait pu être la bonne. Compliqué, non ?

    Alors comment ne pas douter ? Comment être sûr, que la décision qui va être prise sera la plus adéquate aux circonstances ?

    Pour ne pas nous planter et faire le bon choix, nous sommes capables de réfléchir aux  possibilités qui s'offrent à nous et à les étudier durant des jours. Un peu, comme un casse-tête chinois.

    Même si ce travail mental est épuisant, il faut admettre qu'il nous rassure et nous donne l’impression de garder le contrôle de notre vie !

    Mais au final, a-t-on vraiment choisi ? Notre chemin n’est-il pas déjà écrit ?

     

    Namasté !

    Copyright © 2017. Tous droits réservés

     

     


     

    Lire la suite

  • LE YOGA ET MOI 1/2/3/4


    Je suis enseignante de yoga de l'énergie, certifiée de l'EFY du Sud Ouest.

     

    Je pratique le Yoga depuis 2008.
    Je l'ai découvert alors que je traversais dans ma vie un drame personnel, et, je cherchais une méthode qui pouvait m'accompagner et m'aider.

    Dès les premiers cours, j'ai constaté que j'étais sur le bon chemin. Le chemin du Yoga.

    Au fur et à mesure de ma pratique et de mon évolution, je désirais, de plus en plus étudier cette philosophie Indienne.

    Mon enseignante m'encourageait à me diriger vers une école.

    Mais je n'osais pas sauter le pas.

    Je ne me sentais pas légitime et j'avais bon nombre de barrières qui à cette époque, étaient infranchissables.

    Bizarrement, au même moment, je traversais à nouveau une tragédie et puis à la suite d'une mutation, j'ai déménagé dans le Sud Ouest.

    Je suis arrivée dans une région que je ne connaissais pas du tout, je n'avais aucun repère, pas d'amis, pas de famille.
     
    J'étais dans une période comme on dit, au plus bas !
     
    Mais la vie n'est-elle pas faite de cycles ?
     
    C'est ainsi que fonctionne la nature, non ?
     
    L'impermanence...
     
    Le jour et la nuit, l'été et l'hiver, l'inspire et l'expire, le flux et le reflux des vagues sur la plage...
     
    Alors, j'ai appliqué ce que je savais faire de mieux, du YOGA !
     
    J'ai beaucoup pratiqué, médité.
     
    J'ai posé, un sentiment de gratitude sur chaque circonstance et occasion, que me présentait la vie.
     
    Non pas sur toutes les difficultés que je traversais, mais sur tout ce qu'il y avait de positif dans ma vie à ce moment là.
     
    C'est vrai, que c'est difficile d’apercevoir de la lumière, quand on a l'impression que tout est noir.
     
    J'ai passé aussi de longs moments à me balader dans la nature.
     
    A l'observer.
     
    Tous mes sens étaient en alerte !
     
    Les bruits, les odeurs, les couleurs étaient sources d'émerveillements et d'apaisements.
     
    J'avais le sentiment d'être reliée à tout l'univers, du microcosme au macrocosme.
     
    Je me sentais exactement à ma place avec un énorme ressenti de gratitude.
     
    Merci.
     
    Pendant cette période, chaque jour, je mettais une attention particulière à certains gestes que j'effectuais.
     
    Manger, marcher, boire, lire une histoire à mes enfants étaient faits en pleine conscience.
     
    Bien-sûr, j'ai eu aussi des moments de découragement et de tristesse.
    J'ai beaucoup de gratitude pour toutes les personnes qui prennent le temps de me lire, merci.
     

    Namasté.

     

    Lire la suite

  • Mon premier cours de Yoga en tant qu'élève.

    Je vais vous raconter, ma toute première fois (attention, pas d'idée mal placée !)

    Il était une fois, il y a très très longtemps, une jeune femme qui venait de subir de grosses épreuves.

    Elle était dans le désespoir et le chagrin, rien ne pouvait la consoler.

    Son cerveau fonctionnait à cent à l'heure, elle ressassait constamment.

    Comme elle aurait voulu avoir un bouton Off pour arrêter ce flux de pensées impossible à contrôler !

    Alors, elle chercha une méthode naturelle pour apaiser ce mental qui la torturait.
    Elle chercha, chercha, chercha longtemps mais tout ce qu'elle essaya ne lui convint pas.

    Alors, dans un dernier élan (musique mélodramatique), elle poussa la porte d'une salle communale près de chez elle, où se déroulait un cours de YOGA.

    Elle fut accueillie par le sourire d'une femme d'une soixantaine d'années, mince, les cheveux blanc dont le regard dégageait de la douceur et une certaine bienveillance.

    Elle lui demanda :

    - Que cherches-tu dans le yoga ? (dans le monde du yoga, tout le monde se tutoie)

    Ce qu'elle cherchait ?

    Elle répondit tout simplement, sans long discours :

    - A me calmer !

    L'enseignante ne dit pas un mot, et lui indiqua une place avec un tapis.

    Elle suivit le cours, tant bien que mal en observant les autres et en découvrant tout ces noms de postures bizarres associés : le cadavre, le triangle, la montagne, le chien tête en bas....mais aussi les pranayamas (exercices respiratoires) et tous ces temps d'observation !

    La fin de la séance se clôtura par du yoga Nidra (relaxation méditative)

    Bien-sur, sa première pratique ne fut pas une séance d'introspection.
    Mais quelle surprise, lorsqu’elle se rendit compte que durant cette une heure trente, elle avait cessé enfin de cogiter !

    Namasté.


    Copyright © 2017. Tous droits réservés

     

     

    Lire la suite